Vêtements de cuisine, comment s’équiper comme un vrai chef ?

0

Le domaine de la restauration est soumis à une règlementation stricte en matière de sécurité et d’hygiène. En cuisine, personne n’est jamais à l’abri d’une coupure ou d’une brûlure. C’est pour cette raison que chaque cuisinier se doit de porter des vêtements adaptés à sa fonction. Mais au-delà des raisons de sécurité, le vêtement professionnel permet également de distinguer un cuisinier des autres intervenants dans le domaine de la restauration. Quels types de vêtements doivent porter les cuisiniers ? Quelles sont leurs particularités ? Où les trouver ? Le point.

La veste et le pantalon de cuisine

La veste de cuisine est le principal vêtement professionnel que porte le cuisinier dans l’exercice de son métier. Les vestes sont réalisées et vendues dans de nombreux designs variés pour les hommes et pour les femmes. Elles sont disponibles en manches longues et courtes. Toutefois, pour mieux se protéger des brûlures, la veste de cuisine recommandée est souvent celle en manche longue. En effet, outre le fait que cette veste distingue les cuisiniers des autres employés, elle assure également une protection optimale contre les flammes. La veste de cuisine est faite à partir de textile isolant. Elle est obligatoire pour tous les cuisiniers depuis le commis au chef cuisinier. La veste de cuisine se décline en plusieurs coloris : blanc, bleu ou noir. Il existe même actuellement des modèles en jean. Dans la majorité des restaurants, les cuisiniers portent des vestes blanche. La veste doit toujours être associée au pantalon de cuisine, second élément indispensable de la tenue de cuisine. Le pantalon de cuisine est fait avec le même textile que la veste et est généralement vendu avec elle.

Le tablier et la toque

Le tablier de cuisine est la tenue de protection qui vient surplomber les vêtements du cuisinier. Dans sa conception originelle, les tabliers servaient surtout à éviter les tâches, mais, aujourd’hui, ils sont conçus avec des tissus imperméables permettant une protection optimale des vêtements du cuisinier. Les tabliers de cuisine professionnels sont vendus avec ou sans bavettes. Ils sont équipés de très larges poches et sont disponibles en plusieurs modèles et coloris.
Un cuisinier digne de ce nom doit toujours porter une toque. Cette règle vaut autant pour les restaurants gastronomiques que pour les boulangeries et les pâtisseries. Pour des raisons d’hygiène, le port de couvre-chef est obligatoire. Aujourd’hui, le domaine de la restauration admet plusieurs modèles de couvre-chef comme les bandanas, les casquettes et les calots de cuisine.

Les chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité font partie intégrante de la tenue professionnelle du cuisinier. Le port de chaussure de sécurité dans les cuisines est normé suivant la SRC HRO et la norme ISO 20345. Ces chaussures ont été conçues pour être antidérapantes, car, souvent, les sols des cuisines sont glissants. Ils protègent également les pieds des cuisiniers contre les éventuelles brûlures. Ils sont vendus sous plusieurs modèles (sabots, modèle montant ou bas). Ceux sans lacets sont actuellement les plus prisés par les chefs cuisiniers.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.